Lettres d'un Inconnu

Scroll to Info & Navigation

La Liseuse du Louvre

Peinte vers 1716 par le français Jean Raoux, voici une jeune femme découvrant ce qui est certainement une lettre d’amour… On notera à côté de son poignet une tabatière qui renferme à n’en pas douter le portrait de son bien-aimé.
 
Une gravure, inspirée de ce tableau, était accompagnée de ces vers:
 
Qu’elle a de grâce à lire une lettre galante
Car c’en est une assurément
Cet air tendre et content, cette bouche riante
Sont autant d’indiscrets qui trahissent l’amante
Et nous rendent certains du bonheur de l’amant.
Ce grand tableau (126 x 93 cm) est visible au Musée du Louvre. Bonne visite !
M.H.

La Liseuse du Louvre

Peinte vers 1716 par le français Jean Raoux, voici une jeune femme découvrant ce qui est certainement une lettre d’amour… On notera à côté de son poignet une tabatière qui renferme à n’en pas douter le portrait de son bien-aimé.

 

Une gravure, inspirée de ce tableau, était accompagnée de ces vers:

 

Qu’elle a de grâce à lire une lettre galante

Car c’en est une assurément

Cet air tendre et content, cette bouche riante

Sont autant d’indiscrets qui trahissent l’amante

Et nous rendent certains du bonheur de l’amant.

Ce grand tableau (126 x 93 cm) est visible au Musée du Louvre. Bonne visite !

M.H.