Lettres d'un Inconnu

Scroll to Info & Navigation

Le “Romeo et Juliette” à voir au théâtre actuellement

Il est de ces pièces comme d’une ritournelle ancienne, dont l’histoire se perd dans la nuit des temps, et vient vous relancer régulièrement.

Cette version de la pièce célèbre vous prend en effet comme une tarentelle, une valse à mille temps, une mélodie envoûtante et mystérieuse.

Elle se joue en ce moment au Théâtre de la Porte Saint Martin, et vous n’avez pas fini d’en entendre parler. Une nouvelle interprétation de Romeo et Juliette, mise en scène par Nicolas Briançon, et jouée par (entre autres) la jeune Anna Girardot, et Niels Schneider.

On oublie souvent que Romeo et Juliette se passe en Italie, merci à Nicolas Briançon de nous le rappeler. Le parti-pris de situer la pièce (bien) au Sud de Vérone est une évidence, le conflit Capulet-Montaigu paraît bien plus dramatique en camorra sicilienne, rythmé par les disputes, les batailles et la danse. Et la référence à La Strada de Fellini est un clin d’oeil délicieux, avec un apothicaire-clown triste qui nous renvoie la poésie de Gelsomina.

La pièce est parfaitement chorégraphiée, avec de jolis moments de grâce, comme la danse endiablée de la jeune Juliette. Anna Girardot irradie en grande amoureuse, le jeune Niels Scheider est à tomber en badboy passionné. 

Enfin, c’est bien une lettre non reçue, envoyée par le Frère Laurent pour informer Roméo du stratagème de la fausse mort de Juliette, qui est à l’origine du drame.

Un bon moment de théâtre, onirique et audacieux, en ce moment au Théâtre de la Porte Saint Martin.